Socios FC Metz

Socios fc metz

ActualitéS

Socios tv

E-football

Grenat-cars

[FC METZ] Sabaly et Ndiaye : les patients sénégalais

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Cet été, les deux jeunes joueurs sont arrivés dans les valises d’Olivier Perrin en provenance de l’Academie Génération Foot Dakar. 

Ndiaye, Niane et Sabaly

Véritables révélations du dernier championnat sénégalais, Sabaly et Ndiaye rongent leur frein en Lorraine.

Tout le monde a encore en tête les images de ce petit numéro 10 virevoltant que nous avions découvert sur Canal Plus Sport. Le FC Metz et ses supporters se réjouissaient de voir débarquer Cheick Tidiane Sabaly et son compère sur les bords de la Moselle. Les premiers entraînements venaient confirmer ce que nous avions entrevu lors du reportage sur le foot au Sénégal : un joueur très vif, doué techniquement, avec une qualité de passe et de vitesse au dessus de la moyenne. Son entrée en match amical face à Troyes -lors des matchs de préparation- en avait surpris plus d’un, surtout lorsqu’il a déposé les trois défenseurs avant d’adresser un beau centre. Pourtant, depuis le début de la saison, le jeune lion n’a pas disputé la moindre minute en championnat, se contentant de jouer avec la réserve en R1… Passer de la Division 1 au Sénégal au championnat Régional de Lorraine n’a rien d’une progression pour ce talentueux milieu de terrain qui était un titulaire indiscutable, la saison dernière, avec Olivier Perrin. De même que Amadou Dia Ndiaye qui enfile les buts en R1 comme certains enfilent les perles, rien de plus logique pour le dernier meilleur buteur de la Ligue 1 sénégalaise qui a aussi disputé,  avec Sabaly, la Ligue des Champions de la CAF ainsi que la coupe des Confédération Total (Europa League)  . La question de son absence dans le groupe se pose réellement, surtout lorsqu’on analyse les performances d’Emmanuel Rivière depuis le début de la saison. L’ancien international espoir français est loin du niveau qui l’avait amené à porter le maillot des Bleuets. Depuis son arrivée à Metz, le Guadeloupéen n’a jamais enchaîné les prestations de haut niveau, se contentant de quelques éclats, sans oublier le fait qu’il était prêt à quitter le club cet été… Pourtant, en accord avec le président Mady Touré, Philippe Gaillot et Olivier Perrin, le coach messin Frédéric Antonetti avait décidé de tester Sabaly et Ndiaye lors de la préparation estivale afin de savoir si ces derniers auraient leurs places dans l’effectif lorrain car dans le cas contraire, Génération Foot comptait sur les deux académiciens pour la saison en cours. Après quelques jours d’observation, Frédéric Antonetti a validé leur intégration au sein de la maison grenat et les deux joueurs étaient repartis au pays pour régler les derniers détails administratifs. Malheureusement pour eux, à leur retour, les Grenat leaders ont enchaîné les victoires… Le coach corse à l’air d’avoir trouvé son équipe et ne semble pas prêt à tout modifier pour intégrer les deux gamins. Sabaly et Ndiaye qui patientent et bossent dur lors des séances avec l’équipe première sont donc envoyés en réserve le week-end tout en s’entraînant en pro la semaine. Cette situation pourrait risquer de perdurer car l’équipe messine est bien en place, à moins que Mady Touré ne décide de récupérer les deux pépites en prêt cet hiver afin qu’ils continuent leur progression respective dans une équipe qui joue le titre national et la Coupe d’Afrique. Avec tout le respect qu’on a pour le football amateur, c’est quand même un peu plus motivant qu’un championnat de R1 Lorraine. Affaire à suivre…

 

Socios FC-Metz © 2019